"L'anti-Nobel de la Paix est allé à un laboratoire de Dayton (nord-est) pour sa "bombe gay", une arme chimique qui provoque chez les soldats ennemis une attraction sexuelle irrésistible. " -- AFP

BWAHAHAHAHA :-) La bombe au viagra pulvérisé !!!