• Si vous avez une once de conscience citoyenne, politique et européenne, vous téléchargerez le présent document pour bien l'étudier sous toutes ses coutures. Oui, il s'agit du fameux Traité simplifié qui en fait n'en est pas un. L'accord de Lisbonne porte en réalité sur le projet de traité modificatif du traité instituant l'union européenne. C'est donc passablement illisible, et l'union européenne d'une part devrait apprendre à se servir tout d'abord des hyperliens pour faire une référence directe au traité qu'on se propose de modifier, d'autre part ferait bien de publier une version informative (et non normative) du traité resultant des modifications proposées histoire que cela soit plus lisible. Bon, je conçois parfaitement que certains ne veulent pas que cela soit plus lisible justement, mais il me semble qu'une nouvelle classe politique était arrivée au pouvoir en France et se targuait de vouloir faire de la politique autrement...
  • Je suis totalement opposé à la lecture de la lettre de Guy Môquet dans les écoles. Pour plusieurs raisons simples : comme d'habitude, on glorifie le passé résistant de la Fraaaaaannnnnnnce. (taratata, ouvrez le ban) Ensuite on fait d'un gamin de 17 ans qui déposait des tracts (certes au péril de sa vie) une icône. Ma mère qui trimbalait des armes pour la Résistance dans son cartable d'écolière malgré une étoile jaune sur sa vareuse se permettrait peut-être un léger sourire si elle était encore de ce monde. Pour finir, cette lecture serait acceptable si on montrait le vrai visage de la France de cette époque par, par exemple, la lecture du discours de Pétain de la défaîte et de l'annonce de la collaboration. Qu'on rappelle en même temps que ce sont les fonctionnaires de la France qui ont raflé au Vel d'Hiv. Ou qu'on rappelle que les militants communistes au nombre desquels comptait Guy Môquet ont fermé les yeux sur les horreurs du stalinisme et ses morts...
  • Hier soir dans Ripostes s'exprimait une proche de Ségolène Royal sur l'école. Elle aurait mieux fait de fermer sa gueule, elle a donné plein de grain à moudre à Darcos qui a parfaitement géré l'émission. Au lieu de ça, elle a glosé sur les fondamentaux de l'école : lecture, écriture et autre en finissant sur "compréhension de la devise de la république" ou un truc du même genre. Mais ma pauvre cocotte, il faudrait peut-être que le PS fasse son autocritique sur l'Ecole... La gauche a laminé l'enseignement dans le pays en le focalisant sur la base et en nivelant par le bas. Quant à l'Université, elle a laissé se développer une situation de catastrophe absolue. Nos facultés sont des repoussoirs, où les conditions d'étude sont déplorables, dans lesquels les étudiants étrangers ne veulent pas venir, que même les étudiants français fuient vers la Belgique ou ailleurs. Alors merde à Ségolène Royal et ses sbires, qui feraient mieux de faire du concret au lieu d'attaquer Sarkozy en disant qu'il ne fait que de la communication. C'est peut-être vrai, mais le PS ne fait rien de mieux, et depuis plus longtemps...