Les élections municipales approchent. Et si !!! Les affiches fleurissent sur les panneaux électoraux et une affiche en particulier me fait réagir ici : Arnaud Péricard, fils de son père et bon oui aussi malheureusement petit-fils de son grand-père, vise la mairie de Saint-Germain en Laye, dans les pas de son père également. Cela fait plusieurs années que je m'y attendais, et je le voyais nettement plus présent depuis quelques temps ; ça bougeait. Ce qui est amusant ici, c'est qu'il le fait visiblement avec l'investiture de l'UMP dont le logo orne en gros ses affiches électorales. Le maire actuel, Emmanuel Lamy, lui-même encarté à l'UMP, ferait bien de se chercher un parachute à mon avis.

(Parenthèse : quelqu'un qui arbore sur sa video de présentation une statuette ressemblant fort de loin à une miniature sumérienne de Gudea, prince de Lagash, ne peut pas être fondamentalement inintéressant. Je peux me tromper, on voit mal sur la video, mais il reste que la statuette est jolie.)

Cela faisait bien longtemps que je disais que la tête d'Emmanuel Lamy (qui s'éclate sur YouTube) serait un jour apportée sur un plateau d'argent au président de l'UMP (qui qu'il soit). Je le dis précisément depuis le jour où Lamy a annoncé sa candidature à l'Assemblée Nationale face à Pierre Morange. Si mes souvenirs sont bons, Morange était lui-même le suppléant à l'Assemblée de Michel Péricard. Les jours de Morange sont à mon avis eux-mêmes comptés, mais cela ne sera peut-être pas pour cette fois-ci.

De toute manière, Lamy est un nul. Je me rappelle encore l'aborder très poliment aux abords du marché un dimanche matin après avoir vu deux ados et une petite vieille à 5 centimètres de se faire écharper par des voitures sur le passage clouté devant la gare routière, sous ses fenêtres de l'hôtel de ville. L'endroit est un danger épouvantable. Il y aura des morts à cet endroit-là. Je lui fais remarquer que traverser là est déjà excessivement dangereux pour un adulte marchant vite et ayant des bons réflexes, et que donc le passage est infranchissable pour une personne âgée ou un enfant. Qu'il y a danger de mort. Il est monté sur ses grands chevaux instantanément en m'engueulant, que mais oui monsieur mais tout est danger de mort monsieur et puis j'y peux rien ça relève du préfet je n'y peux rien voila au revoir monsieur. Du grand art. J'en suis resté scotché.

L'année dernière, il a également soutenu la directrice de l'école maternelle fréquentée par mon fils dans son refus de laisser les enfants bilingues partir vers ou revenir du  Lycée International quelques minutes avant ou après l'horaire officiel. Sur 30 écoles de la région abreuvant en élèves externés le Lycée International, c'est la seule qui a posé problème en cinq ans... Alors que toutes les écoles de la ville marchent sur ce système D depuis des années parce que personne ne peut faire autrement. Bien entendu, il a affirmé dans le compte-rendu de la dite réunion le contraire. J'ai du me fendre d'une lettre absolument odieuse avec copie au Lycée International dans laquelle je menaçais de prévenir les Ambassades concernées (parties prenantes dans l'enseignement au Lycée International). Je l'aurais fait, clairement, je ne bluffe jamais dans ce genre de cas. Là, comme par enchantement, la situation s'est débloquée sous deux heures. DEUX HEURES. Faux-cul va.

Lamy, c'est aussi un parking sublime sous la place du marché et une fontaine hors de prix. Jolie certes mais hors de prix. Une voirie qui déconne, avec des zones dont l'entretien est abandonné pendant que l'ensemble ds trottoirs de la rue Franklin sont refaits à neuf alors qu'ils n'en avaient pas autant besoin que ça. Hasard bien entendu, quand je passe le matin dans cette rue sur le coup des 8h20, il m'arrive de voir Lamy y monter dans sa voiture... Lamy, c'est aussi une inaction totale concernant la circulation routière, alors qu'une simple synchronisation correcte des feux en certains endroits feraient instantanément sauter les bouchons (je pense en particulier au pont sur la N13 en bas de la rue de Fourqueux).

Bon c'est pas le pire du monde non plus, il a fait quelques trucs. Ou plutôt son équipe et lui ont fait quelques trucs. Mais c'est de la gestion de ville à l'ancienne, avec un contact souriant si vous êtes un important et un "monsieur le maire répond au téléphone directement une fois par mois de 10 à 12h" pour les autres.

Saint-Germain en Laye a clairement besoin de virer Emmanuel Lamy. Si le PS est en piètre état au niveau national, il est atomisé à Saint-Germain en Laye... Faut dire aussi, quel cinglé au PS aurait envie de prendre d'assaut Saint-Germain :-) Y'a de ces bastions imprenables, c'est comme ça. Bref, la section locale est en-dessous de tout. Conclusion immédiate : SGEL, ça sera un duel Lamy-Péricard. Ma préférence va clairement au second dans un tel duel.

Je dis ça pour un copain attaché parlementaire et prof de droit constitutionnel qui se reconnaîtra et qui saura sans aucun doute faire pousser mon opinion auprès d'une oreille attentive : il faut finir l'ère Lamy dans cette ville parce que Lamy, c'est une impasse, et qu'un bastion comme Saint-Germain, un parti politique doit s'en servir comme point d'émergence, pas comme voie de garage. Appelons cela de la gestion de ressources humaines efficace. Quant à la copine de geek, je la salue.