Dixit l'AFP :

L'OIT devrait cependant juger mi-novembre le CNE non conforme à sa convention 158, qui interdit un licenciement sans motif valable, selon Les Echos du 23 octobre.

Il serait temps de s'en rendre compte... C'est comme pour le CPE et je le disais le 21 mars 2006...