Soyons clairs :

  • 15 avions spéciaux pour acheminer les 2000 hommes des forces de sécurité nécessaires pour ce spectacle (dixit AFP),
  • probablement au moins 5 avions pour le président et les ministres, pour éviter que tout l'exécutif soit dans le même vol en cas de crash...
  • combien d'équipes de journalistes ont pris un billet d'avion pour aller suivre ce raout...
  • mobilisation massive des forces de l'ordre insulaire
  • probablement un temps de préparation dingue
Quelqu'un pourrait-il me chiffrer ce délire ? En euros d'une part, et en CO2 d'autre part ? A côté de ces chiffres, l'augmentation du salaire du Président, c'est de la pure rigolade !