A l'aéroport de Boston hier soir, un très sympatique et cultivé couple de retraités américains en partance comme moi pour Paris avait envie de papoter avec moi et ils ont fini par me dire ça : "Dites à votre Président que ce n'est pas une bonne idée de faire ami-ami avec le dangereux imbécile qui occupe en ce moment la Maison Blanche". Voila, on va dire que le message est transmis.