19h15 environ, chaque soir. Et le sourire. Vrai, entier, franc. Trop court mais profond, doux et enivrant. Et quinze minutes plus tard, j'en suis en manque.