Mi-1999, je disais à qui voulait l'entendre que la bulle allait pêter sous six mois. Dès début 2000, un site a symbolisé à l'envi cette explosion de la bulle, c'est fuckedcompany.com. Et sept ans plus tard, fuckedcompany.com n'aura pas eu le courage de parler de lui-même... R.I.P.