Donc Sarkozy a donc dit "Dieu transcendant qui est dans la pensée et dans le cœur de chaque homme". Non. S'il n'y en a qu'un qui n'a pas Dieu dans sa pensée et dans son coeur, c'est moi. S'il en faut d'autres, j'ai des tétraflopées de noms, dans ma famille et mes amis. Dans mes pensées et mon coeur, il n'y a que ceux qui me sont chers, mon désir de savoir, apprendre et vivre, et certainement pas Dieu. Je l'ai dit et je le redis, la religion est une oblitération de l'esprit humain et l'Humanité n'atteindra la raison que le jour où la religion paraîtra aussi incongrue à nos descendants que la vie des cavernes habillés de peaux de bêtes aux hommes de notre 21ème siècle. Dieu ? La Préhistoire de la raison.