Les lecteurs assidus de ce blog se souviendront certainement de ma première mention de l'UMP Axel Poniatowski. Il avait brillé - par la nullité de son discours - durant le raout du 17 octobre 2006 de Jean-Pierre Raffarin. Hier soir à l'Assemblée Nationale, il a fait très très très fort. Un lapsus extraordinaire au meilleur moment du "débat" (j'hurle de rire rien qu'à appeler cela un "débat") sur la ratification du Traité de Lisbonne (l'emphase est mienne) :

"La voie référendaire est parfaitement légitime"

Evidemment, éclats de rire monstrueux à la gauche de l'hémicycle, gêne pas croyable des députés UMP, on pouvait lire aisément sur de nombreux visages de droite un "oh mais quel con..." avec soit des yeux levés au ciel soit une moue de dépit. Ahlala, heureusement qu'on a Ponia pour égayer les travées hein ?