Pour ceux qui n'avaient pas fait le calcul, les Assises du Numérique espéraient donc initialement attirer 1200 personnes à 300 € HT la place. Soit, excusez du peu, la bagatelle de trois cent soixante mille euros hors taxes, quatre cent trente mille cinq cent soixante euros toutes taxes comprises. Quel culot tout de même.

Pour continuer sur le site - qui change à vue d'oeil et n'a pas vraiment l'air de disposer d'un staging-server - je suis également scié de voir qu'il recommande le co-voiturage au nom de l'éco-responsabilité pour se rendre dans un lieu parisien disposant d'une station de métro et desservi par plusieurs lignes de bus. Ah oui, j'avais oublié le commentaire d'Edouard Balladur lors de sa fameuse visite du métro parisien : "Il y fait chaud" avait-il réussi à dire, laissant babas quelques millions de franciliens...