J'ai finalement décidé que j'irai assister aux Couchées Assises du Numérique le 29 mai à Paris-Dauphine. Pour trois raisons :

  1. même s'il n'y avait qu'une seule idée à en retirer, même s'il n'y avait qu'une seule idée à pousser, cela en vaut quand même la peine vu l'état dans lequel se trouve l'industrie informatique française,
  2. je n'ai aucune intention de conserver le silence si ce que j'y entendrai dépasse un niveau de connerie disons "acceptable" dans un raout de cette nature, toujours pour la même raison, il est temps d'agir et vite encore,
  3. je vais faire un rapport complet de cette journée et je le publierai ici ; sans complaisance mais sans a priori non plus.

On verra bien.