20h05. J'ai voulu voir le journal télévisé ce soir. J'ai supporté exactement 50 secondes de larmoiements de France 2 sur le pôvre Pascal Sevran (j'attends la déclaration de Jean-Pierre Elkabbach : "vous voyez, j'avais raison mais j'étais juste en avance sur mon temps, comme d'habitude ! Osons !!!") avant d'avoir envie de lancer une pétition pour la fermeture de France Télévisions... Puis j'ai zappé sur TF1 sur laquelle au moins passaient des informations internationales. Corruption en Israël, catastrophe en Birmanie. 20h10, la blonde présentatrice au décolleté plongeant me fait subitement exploser de rire en ratant totalement une liaison, prononçant

partout en France

de la manière suivante

partouz'en France

Puis une professeur d'anglais interviewée déclare "les enfants avaient été prévenus à l'avance". La prof d'anglais aurait besoin de cours de français. Elle doit également sortir dehors et monter en haut.

Bon. Allez, appliquons le célèbre "vous pouvez éteindre la télé et reprendre une activité normale"...