"La fréquence accrue des leucémies infantiles près de sites nucléaires reste inexpliquée"... Cela doit être parce que les parents ayant un risque élevé d'avoir un enfant leucémique s'installent d'eux-mêmes à côté des sites nucléaires pour réclamer des indemnités, non ? C'est comme les Nenets de Nouvelle-Zemble, ils doivent briller dans le noir mais le lien avec les explosions nucléaires sovietiques qui ont vitrifié trois zones de l'île reste non avéré ?