Pierre (photobiker) : merci, il y a des compliments qui venant d'un technos dans ton genre vont droit au coeur.