En deux mots, tout est dit : la honte...