Désolé de ce titre franchement racoleur, je viens de lire le dernier communiqué de presse de l'Elysée et il me sort par les trous de nez. Si la rengaine vous rappelle quelques heures sombres, je vous recommande de rechercher le nombre de références au "peuple français" dans les citations de Nicolas Sarkozy. C'est en augmentation constante. Dernièrement donc, "Nos sportifs sont la fierté du peuple français"... Franchement, cela commence à me les gonfler menu-menu. Entre la self-glorification, l'incapacité économique mais toujours des déclarations rassurantes, les cadeaux aux copains, les gaffes monumentales commises dans ses déclarations publiques sur la guerre Russie-Géorgie et donc pour finir un appel au "peuple français" qui me semble aussi déplacé que lorsque les corses indépendentistes se nomment "le Peuple Corse", j'en ai marre.

"Nos sportifs sont la fierté de la France", bon. "Nos sportifs sont la fierté des Français", bon. "Nos sportifs sont la fierté du peuple français", non.

Et puisqu'on fait dans les citations, je recommande à Nicolas Sarkozy de ne pas oublier que si Juvénal nous a légué Panem et Circenses, les empereurs romains n'en ont pas moins parfois (voire souvent) mal fini...