D'après les dépèches, « le ministre de la Défense Hervé Morin a admis lundi matin sur RTL l'existence d'un "compte-rendu d'un officier" de l'Otan sur l'embuscade meurtrière du 18 août contre des soldats français en Afghanistan mais il a contesté qu'il s'agisse d'un "rapport" ». L'emphase forte est mienne.

Hervé Morin devrait faire attention : personne ne prend plus des vessies pour des lanternes depuis qu'on sait qu'on peut se brûler...

dictionnaire français-anglais