Monsieur le Ministre, je viens de prendre connaissance de votre idée d'encourager les dons sur Internet. C'est bien. On peut faire mieux en faisant d'une pierre deux coups : les dons individuels sont une manière forte de soutenir l'innovation dans les logiciels libres et/ou gratuits.

Il faudrait donc pousser le raisonnement en défiscalisant sérieusement les dons (dans une limite par exemple de 1000€ par don individuel) affectés à un projet logiciel (ou même hardware) open-source et/ou d'accès gratuit, que ces dons soient effectués en faveur d'un individu, d'une association ou même d'une entreprise. (mise à jour: voir pls bas) Tout ce qui peut favoriser l'émergence premièrement de logiciel ici en France d'une part, de logiciel open-source ou libre d'autre part est bon pour la France.

Respectueusement vôtre.

Daniel Glazman

Complément d'information: je rappelle qu'il est aujourd'hui impossible pour un individu d'accepter de tels dons sans se constituer en micro-entreprise, et c'est tout simplement totalement impossible pour une entreprise. Seule une association, peut aujourd'hui faire cela. C'est un vrai frein, que nos amis anglo-saxons ne connaissent pas.