Via le Capitaine, je suis tombé sur un article de Fred Cavazza qui mérite réponse.

"La sortie de Native Client, une technologie encore expérimentale du Google Labs, est passée complètement inaperçu à quelques rares billets près. Le problème n’est pas que les blogueurs soient peu inspirés par cette nouvelle, mais plutôt que ce produit a tellement été mal présenté au public que personne ne sait trop à quoi ça va servir."
Oui, absolument. Le moins que l'on puisse dire est que la présentation a été plutôt light...
"Et c’est là où ça coince : le C et le C++ sont des langages de programmation d’une autre époque, une époque où l’on ne résonnait pas du tout de la même façon et où la ressource système étaient une denrée rare (mémoire et puissance de calcul). Le problème c’est que nous sommes maintenant en 2009, que  la ressource n’est plus un problème et que plus personne ne programme en C."
Mon cher Fred, je suis désolé, mais tu te fourres le doigt dans l'oeil et jusqu'au bras encore. Le c, le c++ et leurs avatars (objective C sur mac par exemple) sont encore à la base de l'immense majorité des softs que tu utilises au quotidien, et ce n'est pas prêt de changer.
"Ceci est principalement dû au fait que de nouveaux langages beaucoup plus sophistiqués se sont imposés (notamment Java et C#)"
Non, Java ne s'est pas vraiment imposé dans les applications Desktop. Toutes celles que j'ai utilisées sur desktop rament, n'offrent pas de UI native et plantent régulièrement. Quant à C#, ouais, bon, ok, mais cela reste pour moi dans la ligne du c++.
" les dernières versions de navigateurs comme Firefox, Opera ou Chrome ont fait un bond spectaculaire et ont réussis à décupler les performances d’exécution de code Javascript."
Oui, je suis le premier à le dire : j'ai du il y a 3 ans développer certaines fonctionnalités de Nvu en c++ parce que JS peinait en performances. Aujourd'hui, BlueGriffon implémente les mêmes fonctionnalités en JS et c'est super rapide. Mais cela reste insuffisant pour pas mal de fonctions très complexes. Le gap entre le native et le JS se réduit, se réduit fortement, mais le code généré par de la compil de c++ reste encore incomparablement plus rapide.
"Est-ce que vous vous imaginez faire un carrousel, un configurateur ou un assistant au choix en C ou C++ ? Non bien évidement car ce n’est pas pour cela que ces langages ont été conçus."
c et c++ n'ont pas été conçus POUR un type d'application donnée. Et donc oui absolument, on peut faire de l'UI codée directement en c/c++. Ceux qui font du wx ou du qt le savent bien, non ? Et ils sont TRES nombreux.
"Bref, ce n’est pas demain que nous allons voir des studio de production comme 2advanced, Blitz, Megalos ou Soleil Noir abandonner Flash pour faire du C. Ces studios sont capables de faire des prouesses que le C n’autorise pas."
Je ne connais pas de studio qui ne redescende pas au C ou au C++ voire directement à l'assembleur pour des routines particulièrement pointues demandant une perf maximale. Tous les studios d'imagerie numérique d'Hollywood font ça.