20h26 hier soir, JT de TF1. Laurence Ferrari pavane en Afghanistan, interviewe des soldats français. C'est tranquille voire débonnaire, le soldat joue avec son laptop en nous parlant de la grandeur de la protection de la patrie, on suit un général qui crapahute et serre quelques paluches. Du bon sujet qui fait plaisir au gouvernement ça. Et en quelques secondes, sans prévenir, on passe sur une mosaïque de quatre images rappelant la période talibane. Dans le coin supérieur droit, les images de la première exécution d'une femme dans le stade de Kaboul en novembre 1999. Le fusil est parfaitement visible, la femme est accroupie, en burka bleu clair, le coup part, la purée de cervelle part du crâne vers la droite de l'écran. Pas eu le temps de me jeter sur la télécommande puisque cette <CENSURE> de Laurence Ferrari n'a rien annoncé par le "attention, certaines images peuvent heurter la sensibilité des jeunes enfants" d'usage, mes boutchous voient ces images et ils sont choqués. Je change de chaîne malheureusement 3 secondes trop tard. Je suis outré, et j'ai écrit à TF1 pour leur dire ma façon de penser. Je ne suis pas un maniaque du filtrage de l'information à destination des enfants. Mais une balle dans la tête avec la cervelle qui part et le corps qui s'affaisse à une heure de grande écoute, au JT, en période de vacances scolaires, sans avertissement, c'est franchement lamentable. Je n'ai rien, mais alors rien du tout, contre la projection de ces images au JT. C'est de l'information, de la vraie. Elles dépeignent mieux que cent discours ce qu'étaient les Talibans au pouvoir à Kaboul. Mais je suis désolé, on ne peut pas passer ça sans avertir, sans que les spectateurs aient le temps de décider si des yeux d'enfants doivent ou pas être détournés.

Demain soir, le 24, après le reportage de rigueur sur la dinde aux marrons de Noël et les jouets du Père Noël, quelques images des otages US en train de se faire égorger en Irak avec le son ? Mais si, allons, après votre cerveau est parfaitement disponible pour la publicité, comme dirait Le Lay...

Mise à jour : j'ai reçu dimanche soir une réponse absolument scandaleuse de TF1. Du coup j'ai fait un signalement au CSA.