Tristan a eu la gentillesse de me convier à un gloutch hier soir pour mon anniversaire dans une gargote du 7ème arrondissement de Paris. Plus sérieusement, j'étais de retour au Secrétariat à l'Economie Numérique pour un dîner assis en comité plutôt restreint avec la Ministre, Nathalie Kosciusko-Morizet, et son équipe. Après la réunion d'il y a quelques mois avec Eric Besson suite aux Assises du Numérique, et après l'avoir (rapidement) croisée au Forum Netexplorateur au Sénat, j'étais curieux de savoir si les idées du Secrétariat d'Etat allaient s'inflèchir fortement ou non. J'étais aussi impatient de pouvoir reparler de mon dada : l'industrie  du Logiciel comme création de valeur à pas cher.

Première chose, je suis ce matin épuisé... Je ne sais pas quoi mais quelque chose dans le repas qui était pourtant très bien n'est pas passé du tout. J'ai bu un 1/4 de verre de blanc et une petite gorgée de rouge donc ce n'est pas ça. Et j'évite les fromages, manque de beta-galactosidase oblige. Tout était bon, bonne franquette et agréable, mais j'ai passé une partie de la nuit à me tordre de douleur. Bref, je ne vais pas vous faire un laius monumental, cela va prendre la forme d'un 'en vrac' et je retourne m'allonger, comateux, en rebranchant les enfants sur un jeu pas trop bruyant.

  • je confirme ce que j'ai dit à la suite du Forum Netexplorateur, NKM est plutôt cool, relativement facile d'accès, ne mache pas trop ses mots et a l'air d'être une excellente organisatrice. Décidément, elle aime beaucoup beaucoup ses bottes :-) Accessoirement, c'est la première fois que je discute avec un/une Ministre plus jeune que moi et bon ça fiche un léger coup de vieux (ouais je sais, 42 42 42).
  • cette fois-ci, personne ne l'a appelée "your excellency" ; dommage, ça avait du chien...
  • le plan Numérique 2012 - le document officiel qui plagie sans vergogne et certainement sans autorisation le logo USB - est perçu comme trop centré sur les tuyaux et l'infrastructure et pas assez sur le reste. Je suis totalement d'accord et c'est pourquoi je n'avais pas commenté publiquement ce document après sa sortie. Je ne renie en aucune manière le dernier paragraphe de mon commentaire du 13 octobre dernier.
  • pour l'améliorer, NKM veut focaliser aussi sur les Usages et les Contenus. Bon. Oui, soit. Cela ne fait pas de mal. C'est visible vite, ça cause au journaliste, ça impacte le citoyen mais on reste des suiveurs. On ne fera jamais rien de vraiment grandiose sans avoir un bassin d'emploi stable dans la technologie. J'en ai beaucoup causé hier soir avec son équipe et il y a moins une piste à suivre, à coût marginal, pour favoriser l'innovation logicielle en deux ans en France. Je vous en parlerai un autre jour.
    Au rayon des logiciels "pro" dans une Fnac ou une boutique informatique digne de ce nom, il y a un seul logiciel français : DXO. Hasard, c'est dans l'imagerie numérique... Et re-hasard, une grosse partie de la R&D est en Silicon Valley (mes amitiés en passant à mon  pote de promo Rémi Lacombe). Il faut qu'on arrive à faire mieux que cela.
  • les Brevets Logiciels ne semblent pas, mais alors pas du tout, en grâce auprès de NKM et son équipe. Ce serait plutôt "EPO.org delenda est" en la matière, et j'en suis TRES satisfait... N'en déplaise à mes autres potes de promo qui y bossent et avec qui j'avais eu l'occasion de discuter des Brevets Logiciels, l'European Patent Office est non seulement à côté de ses pompes, mais nous met carrément en péril. Un tel organisme, décorrélé à ce point des besoins d'une industrie européenne balbutiante, mériterait une réorganisation complète et profonde, voire un bon coup de massue derrière l'occiput.
  • la TMP (Télévision Mobile Personnelle) - appelée dans le landernau le Machin - a également du plomb dans l'aile. Peu de contenus, modèle économique vaporeux et on reste poli.
  • tout le monde - j'insiste TOUT LE MONDE - sait et dit qu'Hadopi est une connerie. Une Grosse Connerie. Une ENHAURME Connerie. Pas nécessairement en ces termes crus et précis, on sait souvent être plus diplomatique que ça dans les locaux d'un Ministère... Mais le message reste le même : Hadopi est une connerie qui n'a que le mérite d'occuper le terrain pour préparer éventuellement une suite mieux foutue et non on ne peut pas revenir dessus malgré qu'on va se rendre totalement ridicules aux yeux du monde entier en général et du Parlement Européen en particulier parce, je cite, l'ordre vient d'en-haut, fin de citation. En haut. Aaaaaah. Bon sang, Nicolas Sarkozy est donc vraiment ubiquitaire. NSTP, Nicolas Sarkozy Transfer Protocol... Je crois que la Présidence de la République a intérêt à ne pas oublier une chose importante : l'Etat n'a aucun intérêt à voir apparaître un usage massif des technologies de crypto et de tunneling. Si les ados se mettent à utiliser ce genre de choses pour une bêtise comme la musique, ils finiront aussi par s'en servir massivement pour leur communication inter-personnelle. Quand on est prévoyant, en particulier quand on a en vue quelques automnes ou printemps sociaux assez chauds, on ne commet pas une erreur pareille. On laisse trainer la copie de musique comme une "soupape de sécurité sociale" et on se focalise sur des choses un peu plus importantes, la crise économique par exemple... Et si une Hadopi délibérement bancale et ridicule est vue comme une manière de "tuer le débat", je trouve que c'est une stratégie dangereuse. Le mécontentement de la jeunesse lorsque les premières sanctions vont tomber va être électoralement très mauvais.

Voila. Sur ce, je vous laisse, mon double spasfon m'attend.