Attention, ce message est clairement à destination du Ministère de l'Economie Numérique. Le bon lecteur se reconnaîtra et je précise ici que je sais parfaitement que le Secrétariat d'Etat en question n'est pas à l'origine de la décision détaillée ci-dessous...

Un Gouvernement ne doit rien s'interdire. Ni nouvelle idée, ni audace, ni réforme, ni virage sur l'aile à 180°. Rien. Mais il a le droit se s'empêcher de commettre des impairs monumentaux. En l'occurence, décider de faire payer l'accès aux données du site http://www.prix-carburants.gouv.fr/ en particulier aux usagers "non commerciaux" est une erreur stratégique profonde.

Car enfin, quelle est la finalité de ce site ? Diffuser l'information sur les prix du carburant le plus largement possible aux usagers pour optimiser le pouvoir d'achat en la matière des dits-usagers.

Bref, voila ce qu'il faudrait faire :

  1. revenir au moins sur le prix des usages non-commerciaux de ces données vers la gratuité,
  2. ouvrir à tous l'API permettant à une tierce partie d'interroger la base de données très simplement par XMLHttpRequest ; cette API est accessible aujourd'hui uniquement sur demande et c'est un véritable scandale. Le Ministère de l'Economie qui a créé et gère ce site n'a décidément rien compris au Web et au collaboratif. Que l'on fasse payer les fournisseurs commerciaux de solutions GPS, soit. Que l'on fasse payer les fournisseurs de softs ou sites Web non commerciaux, c'est d'une connerie sans nom. Que moi, Daniel Glazman, développeur, je ne puisse sans payer accéder à cette API pour mon propre usage d'une appli que je coderais pour moi-même est la-men-ta-ble,
  3. dans la même veine, il ne faut pas oublier la finalité de ce site : optimiser le pouvoir d'achat de l'usager. Dans ce cadre, et puisque la collecte des données est effectuée directement par les stations-service sur le site Web, on peut dire que le site est désormais en phase complète de croisière. Il ne nécessite plus qu'une maintenance minimale et une administration faible. Il est donc tout à fait anormal que l'on fasse payer les usagers de ce service, qu'ils soient des professionnels ou pas. Le coût de ce service est une bride sur ses usages et les recettes attendues sont une faible contrepartie à la perte d'intérêt de ce site si ses données sont payantes.
  4. les résultats renvoyés par l'API posent quelques soucis également : premièrement, ils sont codés en ISO-8859-1 et franchement c'est pas terrible ; il faudrait vraiment que cela soit en UTF-8. Pas besoin de changer quoi que ce soit côté interface fournie aux stations, le transcodage doit être effectué avant l'insertion dans la base de données. Ensuite, il est assez aberrant de constater que le nom des stations n'est même pas inclus dans la réponse !!! Pour finir, il serait vraiment mieux de disposer d'une réponse en JSON. Il y a d'autres petits soucis comme saufjour="Lundi;Mardi" qui m'a fait cligner des yeux en me demandant si je rêvais :-)

Bref, ce site, c'est un excellent début mais ça doit aller plus loin. Pas beaucoup, juste un tout petit peu, et ça serait parfait. Cela serait même un beau modèle à l'échelle européenne ! Et ça ne DOIT PAS être payant pour les usagers de l'API. Qu'on les enregistre, à l'extrême limite, et encore, je trouve ça déplorable. Mais qu'on les fasse payer, non.

Décidément, la France a vraiment besoin d'un Freedom of Information Act, qui rendrait la communication gratuite de toute information détenue par l'Administration obligatoire sous peine de poursuites, et ce quelque soit le mode de diffusion (sauf Secret Défense et autres joyeusetés de ce genre bien entendu...).

Mise à jour : c'est encore plus fort que je ne le croyais... Décidément, ils n'ont _rien_ compris.

La mise en place de liens hypertextes pointant directement sur le site est soumise à autorisation préalable.