<michel>  papa, si un univers peut être contenu dans un autre
et que notre univers grandit à la vitesse de la lumière,
alors ils grandissent tous à la vitesse de la lumière
<gabriel> bah oui, parce que si c'était pas vrai, leurs limites
se cogneraient un jour et ça se verrait
<daniel> le problème, c'est qu'on ne peut pas "voir" puisque c'est
plus loin que quelque chose qui s'éloigne de nous à la
vitesse de la lumière...
<michel> ah ouais, faudrait que la lumière nous revienne plus vite
qu'elle-même !