Oui, parlons un peu klingon, c'est-à-dire technique. Car enfin, il est nécessaire de regarder un peu la technique pour se dire qu'HADOPI est un projet complètement con. Oui, je pèse le mot, complètement con. Il est déjà politiquement et économiquement ridicule, puisqu'au lieu de dire aux éditeurs de contenus de se moderniser, de faire face aux défis de la technologie, on les aide à se maintenir dans un modèle sustaining au lieu de faire de la disruption. Mais passons, je n'en attends pas moins de politiques capables de donner une TVA à 5.5% à des restaurateurs qui ne baissent pas les prix.

Techniquement donc, tout le monde sait que le projet est d'une connerie qui dépasse l'entendement. Toute personne un tant soit peu au fait du fonctionnement de TCP/IP le confirmera. En effet, les sites streamant du contenu audio ou video sont légions. Le stream est parfaitement visible dans tout sniffeur de réseau qui se respecte, et qui est téléchargeable sur tout site de shareware qui se respecte aussi. Il suffit alors de trouver le flux (facile), d'extraire les données (trivial), de les dé-encapsuler (trivial). Pas de DRM, pas de cryptage. Et même s'il y en avait un, la règle d'or de notre industrie depuis l'Apple 2 est que ceux qui veulent casser une protection mettent 3 fois de moins de temps à le faire que celui qui a été nécessaire à la mise au point de la protection en question.

En clair et en décodé pour le non-technicien : toute tentative de détecter les pirates chez les FAI est ici vouée à l'échec puisqu'il s'agit de téléchargement légal et d'un sauvegarde de ce téléchargement légal en local avec les moyens du bord, invisibles pour le FAI.

Conclusion simple : HADOPI est une connerie, comme je l'ai déjà écrit, et comme tout le monde le sait bien. Le résultat de ce projet va être simple : il va faire exploser le piratage. Les contournements vont apparaître à très grande vitesse, le cryptage des protocoles de transfert p2p sera étendu, j'en passe et des meilleures. Alors certes, les sites de streaming pourraient crypter eux aussi. Bah. Cela sera cassé aussi. Tôt ou tard. Aucun problème.

HADOPI est une connerie parce que sa durée de vie technique n'est au mieux que de quelques mois, parce que donc ce projet est à très court terme dépassé techniquement.

Juste un mot sur l'opportunité politique : on n'est pas loin de Big Brother tout de même. Si ce projet passe, cela sera la première fois qu'officiellement (ça existe déjà mais nous ne sommes pas officiellement au courant hein...) les communications privées des individus - et pas de quelques individus mais tout le monde - sont observées, écoutées, filtrées sans intervention judiciaire. Je ne peux qu'être totalement opposé à une telle idée, qui ne correspond pas précisément à mon idée d'une démocratie. Comment la France, qui se targue de donner des leçons aux autres en matière de Droits de l'Homme, ose-t-elle être la figure de proue du filtrage sur Internet ? C'est consternant, et HADOPI ne doit pas passer. Voila.