Décidément, c'est du grand n'importe quoi. Je vais finir par croire que quelque soit son opinion politique, il est nécessaire d'arrêter toute collaboration de quelque nature que cela soit avec le gouvernement actuel à propos du Web, de l'Internet ou des logiciels; ce qui serait dommage et dommageable.