J'en ai RAS-LE-BOL que l'on prenne mon entreprise pour une vache à lait. Attention, je vais être grossier : MERDE !

La dernière trouvaille en date est une "taxe" de 40 à 500 euros sur les entreprises pour financer la CNIL. Nom mais zut, on on va là ? L'état n'est même plus capable de financer ses propres infrastructures sur la base de l'impôt sur les sociétés alors on diversifie ? Mais ça va aller jusqu'où ces CONNERIES ? Elle était où la CNIL pour faire entendre très fortement sa voix pendant le débat HADOPI alors que la France légifère sur une écoute tous azimuths des communications privées de ses citoyens en temps de paix ? Hmmmm ?