"Si la loi HADOPI n'est pas revotée, je partirai" -- Christine Albanel

RE-CHICHE !!!

Moi, à la place de Sarko, je me dirais que c'est l'occasion rêvée pour me séparer d'Albanel à très peu de frais, une loi tellement bancale qu'elle ne servira à rien....