... n'y va pas avec le dos de la cuiller. Il faut dire qu'il se sent le premier concerné par l'insulte de Sarkozy à l'encontre d'un "député maboul" (Cf. le Canard Enchaîné de cette semaine). Voici sa réponse :

Pour paraphraser une réplique célèbre des Tontons flingueurs, Nicolas Sarkozy «ose tout, c’est même à ça qu’on le reconnaît»... Et c'est même peut-être en partie cela qui a fait son élection en mai 2007

Que Nicolas Sarkozy ne se sente surtout pas attaqué. Après tout, la citation d'origine ne concerne que les cons et le Canard Enchaîné cite également le dialogue ci-dessous entre Sarko et le député Brard, désormais bien connu des internautes, interpellant Sarko à propos d'HADOPI pendant le même déjeuner auquel assistait Rugy :

  • Tu comptes nous le soumettre de nouveau ?
  • Oui, à fond, à mort !
  • Tu es complètement fou !
  • Ouais j'ai un grain ! Et alors ? C'est pour ça que j'ai été élu d'ailleurs !

Bon. Messieurs Brard et Rugy, consolez-vous, ça aurait pu être pire, le chef de l'état aurait pu aussi vous répondre "casse-toi pauvre con...".