Je relisais ce que j'avais écrit à propos de DADVSI. A quelques détails près, et en particulier le fait que les députés PS, PC et Verts peuvent cette fois-ci vraiment recevoir des éloges pour la qualité de leurs intervention, on peut reprendre la totalité de mon article en faisant un s/DADVSI/Hadopi/g et voila.

Hadopi - la Loi Albanel devrait-on désormais dire - est morte-né. Les investissements que vont devoir consentir les FAI et Telcos sont estimés au bas mot à la centaine de millions d'euros pour un retour nul, des nuisances sur la qualité de la bande passante et un fort mécontentement garanti des usagers. La logistique des procédures prévues par la Loi est mal encadrée, et les plaintes vont pleuvoir, jusqu'à l'échelon européen. La technique sous-jacente et déjà dépassée et contournable à l'envi. Les députés de la majorité ont prouvé une fois de plus qu'ils n'ont aucune liberté malgré la réforme du Parlement. Le Ministère de la Culture en tire une image lamentable, dégoulinant sur l'ensemble du gouvernement qui a laissé Albanel se démerder seule avec ce sac de crabes que personne ne voulait vraiment soutenir.

Quel fiasco. Quelle honte.