Le rapporteur Riester et les soutiens du projet Hadopi en cours de débat à l'Assemblée viennent une fois de plus de se ridiculiser profondément. Il a été décidé ce matin de ne pas couper l'accès à la messagerie électronique des internautes dont la connectivité serait suspendue. Or non seulement de nombreux internautes accèdent à leur messagerie électronique par webmail mais certains n'ont même que ce biais pour y accéder... Bref, par voie de ricochet, on ne pourra couper l'accès au Web des internautes suspendus. On est passé ainsi d'une coupure totale à une coupure par protocole et enfin à une coupure par protocole et site. Je souhaite bien du plaisir aux FAI quand un internaute suspendu par leur exiger l'accès à une liste longue comme le bras de webmails.

Il est grand temps que ce gouvernement prenne des avis techniques sérieux AVANT de faire n'importe quoi.