Comment ne pas imaginer une seule seconde que la Confédération Helvétique veut se refaire une beauté aguicheuse en face des USA qui ralent contre son secret bancaire... Je ne commenterai pas ici le droit des USA d'exercer leur justice, en particulier dans un cas pour lequel Polanski a - il faut le rappeler - plaidé coupable. Non, pas de commentaire. Mais par contre, je ne peux que m'étonner de l'attitude suisse. Pour être précis de la honte de l'attitude suisse. Bravo. Préférer être laquet des US au lieu de l'ami de son voisin immédiat, bravo. Superbe image donnée à la Confédération. Pour mémoire, les Espagnols en ont viré leur Aznar.