L'informaticien aurait tout bonnement piraté le système d'information de la banque fin 2008 alors qu'il travaillait encore pour l'établissement, et subtilisé le fichier clients. Il serait ensuite rendu en France pour remettre cette liste au fisc de façon anonyme. Suite à une plainte déposée par la banque, une enquête a été ouverte en Suisse.

Comment dire ? MORT DE RIRE !!! Un ministre receleur, ça la fout mal, et ça risque de bien plomber les procédures de redressement !