Il y a dix ans précisément, je quittais Electricité de France, sans regrets si ce n'est pour les copains.