J'ai un assez méchant track-record dans le domaine des offres d'emploi en ligne : je suis à l'origine des deux newsgroups (désormais à l'état de fossiles je suppose) fr.emplois.offres et fr.emplois.demandes qui en leur temps ont aidé littéralement des dizaines de milliers de personnes par an à trouver un emploi. Je me souviendrai toujours du regard noir de haîne que m'a jeté cette grande directrice de l'ANPE (c'était peut-être la patronne) au Sénat alors que j'expliquais à des sénateurs scotchés comment un seul et unique gugusse dans mon genre avait pu aider plus trente mille personnes à trouver un job dans les douze mois précédents...

Aujourd'hui, j'avais besoin de consulter les CVs déposés sur le site de l'APEC et celui de l'ANPE et éventuellement de déposer une offre. Le bilan est absolument affligeant, lisez plutôt :

  • impossible de me connecter sur le site de l'APEC dans la zone Recruteurs ; le site me répond lors de l'authentification, je cite, que mon entreprise n'est pas qualifiée, fin de citation. Or j'ai un compte/passwd sur le site de l'APEC depuis des années. J'appelle donc l'APEC et une petite dame va se renseigner (elle n'est au courant de rien au moment où j'appelle) et m'explique alors que tout est en rade depuis 8h du matin et que cela ne sera pas réparé avant l'après-midi... Cela commence très très très fort.
  • je bascule sur l'ANPE. Authentification sans problème, je bascule en mode recherche de CV. Je tape le mot-clé "php". Pas reconnu. Ah. Aucune recherche full-text, il faut passer par les codes ROME de description de poste.
  • là on plonge en pleine science-fiction : pour un simple informaticien, le site me propose une vingtaine de codes ROME différents dont au moins 4 ou 5 peuvent convenir à ma recherche. Evidemment, c'est un radiogroup et je ne peux en sélectionner qu'un seul... Bref, je fais un choix.
  • je tape quelques critères de restrictions et je finis par aboutir à 150 CVs soit quelque chose de raisonnable. Le site de l'ANPE me laisse consulter les 150 fiches une par une en les sélectionnant dans un panier pour leur envoyer ensuite une offre. Je le fais.
  • arrivant rapidement au bout des 150 CVs, je compose mon offre. Je constate qu'il est impossible de décrire un salaire minimum mais pas de maximum (genre "à partir de tant") et que l'offre publiée contient quoiqu'il arrive le nombre d'employés dans mon entreprise !!! Après soumission, un superbe message m'annonce que mon offre sera publiée dans les 24 heures... Wow, 24 heures ? Et pourquoi pas une semaine tant qu'on y est ?
  • malheureusement, ça se corse : repèrant une fôte d'ortograf dans mon annonce, je retourne en arrière sans difficulté pour la corriger ; un caractères en devient deux et j'atteins la très faible limite de mon annonce en nombre de caractères (honnêtement c'est minable genre 200 caractères au plus).
  • et là, le site (pas le navigateur) plante totalement et refuse presque toute action. Poof, k-boom. Génial...
  • je ferme le navigateur et le relance, le site me redemande mon authentification et je recommence mon périple de sélection dans les 150 CVs. Je vais un peu plus vite que précédemment.
  • je ne peux pas envoyer directement l'offre que je viens de rédiger !!! Elle n'est pas encore validée (sous 24 heures on vous dit...) !!!
  • je compose donc un message spécifique pour cet envoi et j'arrive à l'envoi de l'offre, tout va bien, j'appuye enfin sur "Envoyer votre proposition".
  • re-KBOOM. Une putain de saloperie de message apparait me disant que je ne suis pas allé assez vite car j'ai mis 30 minutes et donc ma session est fermée pour raisons de sécurité !! D'abord je n'ai pas mis 30 minutes mais 10 puisque j'ai relancé ma session, et j'ai perdu toute ma sélection de CVs. Bordel de Zeus de saloperie de merdouille d'ANPE. Mais comment on veut que je fasse une offre à un candidat avec une daube pareille ?

Les sites de l'ANPE et de l'APEC sont une vaste blague, inadaptés au besoin tant des candidats que des recruteurs. Tout y est mal foutu, mal étudié, pas ergonomique, sans aucune latitude de publication ni suffisamment de descriptions permettant aux candidats de vraiment se mettre en valeur ou aux recruteurs de vraiment détailler leur offre. C'est une honte absolue, indigne d'un pays comme le nôtre ayant sérieusement viré sa cuti et étant passé aux offres et demandes d'emploi électroniques.

Les sites de l'ANPE et de l'APEC ont besoin d'une refonte complète sous la houlette de quelqu'un qui se soucie ENFIN autant de l'utilisabilité que de l'aspect administratif, c'est-à-dire quelqu'un qui PENSE AU CLIENT au lieu de se satisfaire des sites pourris (et encore, je reste polis) actuels. Il faut penser utilisabilité, efficacité, qualité, rapidité et sécurité. Rien de tout cela n'est aujourd'hui disponible sur les sites de l'ANPE et de l'APEC.

A bons lecteurs...