Il y a déjà plus de neuf ans que mon pote Olivier est parti. Quel temps passe vite :-( Petit coup de blues ce matin je ne sais pas pourquoi.