Un gosse de huit ans vient de résoudre devant moi en trois secondes le problème de Gauss de somme des entiers de 1 à n. Il a vu la solution. Je suis scotché.