J'approche à grands pas de BlueGriffon 1.0... Je commence à être coutumier de ces projets de longue haleine, complexes, lourds et porteurs. Le Nitot va encore dire des horreurs sur moi :-) Composer, Nvu, Wengophone, PlanRestau et quelques autres. A chaque fois, le niveau d'angoisse monte peu à peu. Je n'ai pas derrière moi des équipe de build, de release, de QA, de marketing. Je sais que la fatigue aidant, une erreur se glissera tôt ou tard dans le process, une erreur qui ajoutera encore à l'angoisse et à la fatigue. C'est malheureusement inévitable mais bon, ça fait partie du boulot !

Pour l'instant, le feedback sur BlueGriffon est excellent et cela fait un plaisir intense. Il va falloir que je planifie une BlueGriffon 1.0 Party, que j'espère aussi sympa et décontractée que celle qui avait eu lieu pour Nvu 1.0 sur les Grands Boulevards à Paris !