D'après l'émission Un Jour, Un Destin de France 2 ce soir, Laurent Delahousse précise de Thierry Le Luron qu'il était atteint en 1985 ou 86 "d'un virus qui venait juste d'être découvert trois années auparavant et qui attaquait le système immunitaire". Le sida, quoi. Tout le monde, absolument tout le monde, aura compris, et tout le monde, absolument tout le monde, s'en doutait ou le savait. Compris et su mais on ne le dira toujours pas. Drôle de pudeur, décidément.

Il en meurt trois ans et quelques après Klaus Nomi (et je me souviens qu'on a su tout de suite la cause du décès de Nomi) mais aussi plus de six ans avant Cyril Collard qui sera un des premiers en France à parler ouvertement de sa maladie.