La semaine qui suit Paris-Web, la fatigue intense que l'on ressent est encore Paris-Web :-) Ceci explique pourquoi ce compte-rendu a tardé...

J'ai la chance et l'honneur, comme quelques autres, d'avoir été présent à toutes les conférences Paris-Web depuis la première en 2006 dans cette petite salle du boulevard Raspail. Tous les ans, le commentaire final est "C'était fabuleux, comment vont-ils faire pour faire encore mieux l'année prochaine...". Évidemment l'année d'après, le constat est "C'est encore mieux que l'année dernière". L'édition 2011 n'a pas dérogé à la règle. Chapeau bas aux organisateurs...

La réunion informelle du mercredi soir

Super. Ambiance super-sympa, le plaisir de retrouver des copines et des copains parfois venant de très loin, un lieu cool et agréable qui a réussi le tour de force de tous nous servir en un temps raisonnable, avec toujours le sourire.

Le pôt communautaire du jeudi soir

Alors là, chapeau bas ! Lieu super, personnel déliceusement poli et souriant, plein de place pour s'asseoir, déambuler. Ambiance de folie. Wow. Juste un détail, un peu limite côté possibilité de manger. Je n'ai pas le droit aux épices, donc en gros je ne pouvais rien manger à part les cacahouettes... D'où l'effet des mojitos pré-cités.

L'arrivée...

Accueil nickel, rapide, efficace dans ce super-lieu qu'est l'IBM Forum. Comme d'habitude à Paris-Web, les viennoiseries, les boissons chaudes et les jus de fruits vous attendent. Déjà sympa le premier jour, c'est fabuleux le second parce qu'évidemment, vous n'avez pas entendu votre réveil (un effet de bord des mojitos de la veille au soir) et vous avez sauté dans le métro sans petit-déjeuner. Et puis tout de suite les conférences :

KISS dans une grande entreprise, Stéphane Deschamps

Stéphane est toujours un orateur passionnant. En 2011 aussi. Je n'ai rien à ajouter :-)

Les goûts et les couleurs, David Rault

David est un excellent orateur mais j'avoue être très réservé sur son speech de cette année alors que celui de l'année dernière avait fait l'unanimité. Trop d'approximations culturelles sur les couleurs par exemple. Le blanc, symbole de pureté et qualité avec la home page d'Apple ou un truc du genre. Bon. En Chine, c'est aussi la couleur du deuil hein. Je crois que ce speech aurait été génial si David avait mieux introduit ces énormes différences culturelles, avait induit chez les auditeurs une réflexion à ce sujet en donnant des pistes valables pour le monde occidental mais en mentionnant que, comme pour la vitesse de parole ou la signification mystique de certains chiffres, les goûts et les couleurs ne sont pas uniformes. Si le rouge est un trigger d'adrénaline chez tous les mammifères et beaucoup de reptiles, il faut apprendre aux concepteurs de sites Web que l'identité visuelle d'un site peut - en fonction de ce que l'on souhaite - varier en termes de couleurs d'une culture à l'autre pour s'adapter aux convenances et goûts locaux. Et puis, je confirme que l'absorption d'un photon par une cellule de la rétine ne consomme pas d'énergie, au contraire c'est le photon qui transmet son énergie à une protéine, faisant passer un atome d'un état de résonance électronique à un autre. Mon œil gauche, qui a perdu 10% du jaune et du rouge en regardant un coucher de soleil trop longtemps dans une période de connerie d'adolescence, peut en témoigner.

Optimizing your layout for phones and tablets using viewport and media queries, Andreas Bovens

Cela faisait des années que le nom d'Andreas revenait régulièrement autour de moi et j'étais donc particulièrement content de le rencontrer enfin. Excellent sujet, très bon orateur, un plaisir.

HTML5 APIs: Where no man has gone before, Robert Nyman

Depuis que Robert et moi avons arpenté Berlin ensemble pour une réunion Mozilla, on se suit régulièrement. Donc un grand plaisir de revoir cet excellent orateur qui maîtrise parfaitement son sujet. Il occupe la scène, avec son humour pince-sans-rire souvent décalé, ses transparents ciselés et sa perfection technique. J'en redemande !

Un navigateur, comment ça marche ?, Anthony Ricaud

Je tire mon chapeau très, très bas à Anthony pour cette conférence. C'était à ma connaissance la première fois en France que ce sujet, super complexe et difficile, était évoqué. Et il y a visiblement de la demande ! Expliquer le content sink, le style engine, le layout avec le repaint et le reflow à un auditoire de non-implémenteurs de Layout Engines, wow... Bravo. Vraiment.

Ouvrir le Web, un bug à la fois, Karl Dubost

Du grand Karl, comme toujours !

Immediate Inspiration, Denise Jacobs

Désolé de jouer le trouble-fête, mais je n'ai pas accroché du tout. Je dois être trop geek, ou trop... euh.. je ne sais pas. J'ai trouvé cela proche des recettes de relaxation et autres blurgs. Ce n'est pas pour moi, c'est tout, ce n'est pas ce que j'attends d'une conf à Paris-Web. D'autres ont pu parfaitement trouver cela génial, je le reconnais, pas de souci.

Lightning Talks, Robin Berjon et moi

Vous je ne sais pas, mais moi j'ai été explosé de rire pendant toute la session :-) J'ai adoré. Tant les LT déconneurs que les LT sérieux. Faire passer un message en quatre minutes sans bafouiller ou paniquer est - et je sais de quoi je parle puisque j'en ai fait un très important en TROIS minutes devant tout le W3C - un tour de force. Bravo à tous les orateurs. Mention spéciale à Karl qui a fait un fantastique hijack du premier prix sans préparation aucune ou presque alors que d'autres avaient bossé comme des dingues :-) Mais c'est le jeu !

Ga, Bu, Zo, Meu, ou pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?, Patrick Chanezon

Déjà voir Patrick citer les shadocks, tout un évènement en soi :-) Très bonne conf, Patrick est comme toujours un excellent orateur. Super.

The mobile browser world, PPK

Depuis le temps que PPK et moi on se cotoie électroniquement, il était temps qu'on se rencontre enfin. Merci à Paris-Web d'avoir permis ça. PPK est un formidable orateur. Il en impose, les informations qu'il fournit sont le résultat d'intenses recherches, d'agrégation de données énormes. J'ai clairement apprécié !

Le Kiss des OS, Thierry Stoehr

Soyons très clairs : Thierry est un orateur génial, qui sait faire passer ses passions à la salle. Il a encore plein de trucs à nous raconter, à Paris-Web 2012 j'espère.

JavaScript as a Programming Language, Marco Cedaro

J'ai moyennement accroché mais c'est probablement un effet de bord de la veille au soir, je crois même m'être endormi. Sans commentaire, donc.

HTML5 pour l’écriture d’applications cross-devices : challenges et solutions, David Rousset

J'ai eu une assez longue discussion avec David après sa conférence pour m'excuser de ma sortie assez vocale pendant son speech. Je pense avoir correctement expliqué le pourquoi du comment avec lui, n'y revenons donc pas. Il suffit de dire que je regrette encore mon emportement, même s'il y avait des bonnes raisons derrière. Ceci dit, David mérite des félicitations appuyées. Je vois des évangélistes IE/Platform de Microsoft faire leurs speechs dans le monde entier. Et à part les membres de l'équipe IE qui viennent parler de leur propre développement, c'est rarement bon. C'est même parfois minable, ceux qui ont assisté à la prestation du gars de Microsoft pendant un des déjeuners de la conférence confoo.ca s'en souviennent probablement encore. David, lui, a été excellent et a superbement présenté par une démo de code longuement construite les avancées de CSS 3, et tout cela face à un auditoire pas nécessairement favorable à Microsoft. Qualifiable même parfois d'hostile. Chapeau l'artiste, bien joué. C'est exactement le ton que les évangélistes Microsoft devraient adopter partout dans les conférences des techniciens.

Table ronde des navigateurs

Ils sont tous copains. Si, si, vraiment. Humainement, ils sont tous copains. Et leurs employeurs participent tous aux même groupes de travail sur tous les sujets, je suis bien placé pour le savoir. Le mot du jour a été "bisounours"... Maintenant, je voudrais que pour la prochaine table ronde, on arrête le mode Bisounours. On se fout de savoir que vous êtes tous copains et que vous bossez tous ensemble pour le Bien du Web. ON LE SAIT, ou en tous cas on espère que c'est bien le minimum ! Non, ce qui nous intéresse, c'est votre vision du futur, vos éléments de différenciation, vos nouveautés, vos focus, vos scoops. Donc c'était sympa, parfois même drôle, mais je reste un peu franchement sur ma faim.

Pour 2012...

En 2012, je reviendrai, c'est sûr. Paris-Web, c'est la meilleure conférence européenne du type. Clairement ! En fait pour 2012, j'aimerais bien deux choses, que je soumets respectueusement aux PW-FOs (prononcer pee-wee-eff-ozzz), les Fabuleux Organisateurs :

  • deux séances de LT ça serait bien : une sérieuse, à l'instar des LT de Mounir et Vivien. 4 minutes pendant lesquelles on fait "WOW !" avec une démo d'enfer ou une présentation technique géniale. Je crois qu'il y a matière et demande. Puis une autre plus dans le format défouloir. A voir.
  • la possibilité d'avoir des sessions BOFs pendant les déjeuners. Cela ne demande quasiment rien : un panneau sur lequel on inscrit les sessions dans une salle avec un horaire et les gens qui veulent y aller mettent leur nom, et un lieu. On peut faire ça dans les amphis mais être assis autour d'une table c'est mieux.

Voilà. Bonne soirée à tous et encore merci aux organisateurs pour ce moment de bonheur.