• quitter le bureau dans un état épouvantable assez tôt dans l'après-midi, suite à la dernière nuit quasi-entière passée à répondre à des messages W3C importants
  • mais quitter le bureau avec en tête un problème technique non résolu malgré une grosse heure de recherches
  • s'effondrer sur son sofa pour deux heures de récupération indispensables
  • faire à manger aux enfants et s'occuper d'eux normalement, sans montrer sa fatigue intense
  • papoter avec mon co-chair Peter, comme chaque semaine, pour l'organisation de la conférence téléphonique hebdomadaire du CSS WG
  • tenter d'expliquer à Tab Atkins via twitter que même si XPath et Selectors sont précisément sur le même créneau technique (et nom de Zeus je me suis battu contre ça aux débuts de CSS et XSL...), ils sont sur des "marchés" différents et sans intersection ; une situation idéale serait de n'avoir qu'un seul langage de sélection mais ce monde n'est pas idéal. Donc si les usagers de XPath ont besoin d'une nouvelle API pour XPath, il ne faut pas leur refuser. Maintenant on peut faire les choses très intelligemment et peut-être avoir une seule API pour à la fois XPath et Selectors...
  • se coucher parce que tout de même, ça faisait trois nuits de suite que je dormais peu ou presque pas du tout...
  • se réveiller à 5h08 du matin parce qu'un crétin bourré a beuglé sa décrépitude alcoolique à la cantonade pile sous mes fenêtres
  • encore allongé et dans le demi-sommeil du type réveillé en sursaut, voir la solution technique au problème cité en haut de cette liste comme si elle était inscrite en lettre de feu dans l'air de son appartement !
  • se précipiter sur sa bécane pour noter et vérifier avant de l'oublier
  • bloguer un coup en attendant que l'ibuprofène fasse de l'effet sur le mal de tête maousse-costaud déclenché par les trois nuits sans dormir et le réveil en sursaut
  • se recoucher parce que ce con de réveil peut encore me laisser une heure de sommeil

Quel métier de dingues :-)