Je soupçonne fortement que le dernier délire des députés UMP visant à quasi-interdire la résidence permanente dans l'enceinte d'un camping est, comme aucun journaliste n'a osé le dire, à visée purement électorale : si ce projet passait, des dizaines de milliers de personnes seraient probablement radiées des listes électorales par manque de résidence principale... Des personnes difficilement soupçonnables de vote à droite. Voilà, il fallait le dire, non ?