Le 24 novembre dernier, Fleur Pellerin, je cite chargée du pôle « société et économie numérique » au sein de l'équipe de campagne de François Hollande, lançait sur Rue89 un appel à contributions pour aider à définir le volet numérique du programme du candidat socialiste à l'élection présidentielle. Cela faisait un buzz énorme et était relayé par toute la presse

Le 12 décembre, toujours sur Rue89, elle publiait la « synthèse des contributions reçues ». Et sans faire très attention à correctement recopier ce qu'elle lisait. Si vous cherchez dans sa synthèse la chaîne de caractères "un riverain", le riverain c'est moi. Je n'ai aucune idée d'où vient "un riverain". Mais cela n'a que peu d'importance...

Ce qui est plus inquiétant par contre, c'est qu'entre le 24 novembre et le 12 décembre, personne dans le Numérique n'a entendu parler de Fleur Pellerin et qu'elle a disparu corps et bien depuis le 12 décembre. Aucun des soumissionnaires à son appel ne semble avoir été contacté, de près ou de loin.

François Hollande, réveillez-vous ! Le LOGICIEL est, je l'affirme depuis toujours, le seul secteur INDUSTRIEL dans lequel un étudiant peut se lancer à peu de frais :

  • il lui faut un ordinateur pour coder ; s'il est informaticien, aucun doute qu'il en dispose déjà
  • il lui faut une table pour le poser dessus
  • il lui faut une chaise pour son postérieur
  • il lui faut une connectivité à Internet mais comme l'ordinateur, nul doute qu'il en dispose déjà
  • il lui faut un cerveau en état de marche

Pas de besoin de gros investissements, ni de grosses études marketing. Le LOGICIEL est un secteur industriel dans lequel la France a tout à gagner - et pour pas cher - et presque rien à perdre.

Alors je pose la question : mais que fait Fleur Pellerin à part se faire mousser une fois par trimestre sur Rue89 et publier des longs communiqués de presse sans aucun intérêt sur son blog ?