all your data are belong to us
Image by Imamon
(CC BY 2.0)
Jeudi et vendredi, j'étais présent au Forum Netexplo 2012, comme chaque année. Et jeudi soir, il s'est passé quelque chose qui m'a très étonné. Pour clore la journée, Eric Carreel, président de Withings, présentait ses produits et son travail. Je cite ses propos de mémoire :

Si ce sont principalement les hommes qui achètent nos produits, nous avons constaté que rapidement leurs épouses utilisent également notre balance connectée. (...) Certains même postent sur twitter leurs résultats.

Nous avons constaté qu'une première série de cent balances avait un souci de décharge de la batterie, nous avons pu identifier le souci à distance et mettre à jour notre parc à distance immédiatement.

Ma réaction immédiate a été "Uuuuh mais comment le sait-il ?"... J'ai été loin d'être le seul à avoir cette réaction.

La réponse est simple : la balance est connectée en WiFi et transmet ses données à Withings qui les rend accessibles à l'usager via le Web ou des apps pour iPhone et Android. Et Withings utilise ces données de l'usager bien au-delà de ce qui me semble acceptable :

  • les profils usagers sont consultés, data-minés, agrégés, scrutés ; chaque usager de la balance doit d'abord entrer des données personnelles sur sa taille, son sexe, etc pour permettre aux applis web / mobile de calculer les indices de masse corporelle et autre données indispensables à tout geek ou geekette en surpoids. Withings dispose de tout et s'en sert.
  • les données de fonctionnement (horaire, standby, usage, etc.) sont également transmises ; que la charge de la batterie de la balance soit fournie à Withings me laisse pantois.

Leur balance est cool. Très cool. Bien pensée. Simple et belle. Une vraie réflexion côté UX. Une réussite.

Et aussi une intrusion et une exploitation impressionnantes, assumées en public devant le grand amphi de l'Unesco, dans les données des usagers. Durant cette journée du Forum Netexplo, on a parlé souvent de Big Brother et de Big Data. Avec la balance connectée de Withings, on y était. En plein dedans.

J'ai vu cette balance connectée récemment dans une boutique ou à l'Apple Store, je ne sais plus. Elle me plaisait vraiment beaucoup.

Finalement, très peu pour moi.