Bis repetita non placent. Où l'on apprend que Nicolas Sarkozy est décidément incapable de se retenir. Nous non plus d'ailleurs, nous le retenons pas.