Ségolène Royal nous avait appris la bravitude en 2007, Nicolas Sarkozy nous a donc appris en 2012 la méprisance. Encore bravo à tous deux. Consternificationnage...