Il y a dans ma ville une saladerie dans laquelle j'ai mes habitudes le midi. Elle a ouvert il y a un an et tout y est fait maison et assez correct. Ils viennent de me faire fuir de la liste de leurs clients, je n'irai plus là-bas qu'occasionnellement parce que je goûte peu qu'on se foute de ma tronche à ce point-là.

La saladerie en question vient de rouvrir ce matin après sa pause estivale et les prix y ont augmenté de 9%. Oui, je dis bien neuf pourcents, excusez du peu en cette période de vaches maigres. Le menu salade/dessert/boisson atteint un montant désormais déraisonnable, mais ce n'est pas cet élément seul qui m'a amené à râler : non contente de booster ses prix, la saladerie en question fonctionne entièrement au schwartz. Sur dix menus achetés par la clientèle, je ne suis pas sûr qu'on atteigne un ou deux passés par la caisse enregistreuse... Même quand les clients demandent un ticket, ils se retrouvent avec un post-it, un coup de tampon, une date et un prix au stylo, presque jamais un ticket de caisse.

Donc 90% de noir et 9% d'augmentation. Et donc non, très peu pour moi désormais.