Donc Hadopi a fait sa première victime. Un pauvre monsieur qui ne connait rien au téléchargement de musique, qui a fait "nettoyer" sa machine sérieusement après les premiers avertissements, dont c'est l'ex-épouse qui est reponsable des téléchargements illicites. Et que l'on a condamné quand même à 150€ d'amende après 24 millions d'euros de budget sur 3 ans pour la Hadopi.

Mais quelle honte, quelle honte...