Je suis tombé récemment par le plus grand des hasards sur une soit-disant copie d'écran d'une entrée du mur Facebook d'un journaliste, Nadir Dendoune. Cette copie d'écran relatait un sale coup qu'aurait fait Benjamin Lancar (Président des Jeunes UMP, Secrétaire national UMP en charge des Nouvelles économies (sic), Conseiller régional d'Ile-de-France) à ce journaliste.

Ne retrouvant pas ce texte sur le mur du journaliste en question, j'ai contacté la personne qui l'avait twitté, qui m'a confirmé l'existence du texte. Après contact direct de N. Dendoune, j'ai enfin pu voir moi-même ce texte, sur Facebook. La copie d'écran ci-dessous a donc effectuée par mes propres soins sur ma propre machine depuis le texte original visible (par ses « amis ») sur le profil Facebook de N. Dendoune.  Je garantis l'existence de ce texte.

Après lecture, j'ai donc décidé, vu l'énormité de la chose, de contacter directement les deux protagonistes.

N. Dendoune m'a répondu très rapidement, très poliment, m'a confirmé la réalité de l'histoire relatée qui, je cite, « date de 2009 », ainsi que l'existence de nombreux témoins tant du côté Jeunes UMP que du sien à M6. Je tiens à préciser que je ne connaissais pas N. Dendoune avant cette histoire.

J'ai contacté Benjamin Lancar par mail à son adresse directe au Conseil Régional d'Île-de-France, la seule adresse mail publique que j'ai pu trouver (son compte twitter est protégé et ne me permet pas de message direct) pour obtenir sa réaction et ses commentaires. Ce mail a été envoyé, évidemment avec Return-receipt et Delivery Notification, le 20 décembre 2012 à 11h37 sous le message-ID <50D2EA7B.5070003@glazman.org>. Je n'ai à ce jour reçu aucune réponse. J'invite Benjamin Lancar à me contacter via les commentaires de cet article pour me donner sa version de l'histoire qui sera immédiatement publiée comme droit de réponse si demandé.

Quant à ce que j'en pense si tout cela est vrai, je vous laisse deviner...