La Gare du Nord à Paris, c'est le point d'arrivée de nombreux, très nombreux touristes, de toutes nationalités. Européens mais aussi Américains, Japonais, Chinois, etc. Ils arrivent par le Thalys ou l'Eurostar au milieu d'un périple européen. Leur premier contact avec Paris ville des Lumières est donc la Gare du Nord, et j'aime autant vous dire que ça dépote...

  • si vous arrivez par le Thalys, et que vous avez moins de 45 ans et/ou êtes habillés jeune, ça sera avec la douane et la police, et sans ménagement. Fouille, au beau milieu de la foule sur le quai, tout le monde vous regardant comme un dangereux terroriste. Puis un « ça va, pouvez y aller... » sans un remerciement ni un regard supplémentaire. Le type pense « zut un coup dans l'eau, celui-là n'a pas de drogue dans ses bagages ».
  • Le second contact, c'est l'odeur de crasse et de pisse de la gare. Immonde. Il y a des ordures partout, presque nulle part où s'asseoir, les panneaux indicateurs sont peu nombreux et bordeliques. Et l'escalator qui descend au métro est bien trop souvent en panne pour des touristes trimbalant des valises énormes.
  • Le nombre de mendiants d'une saleté repoussante dans la gare est juste hallucinant ; cette femme d'une cinquantaine d'années qui puait la merde - je dis bien la merde - à dix mètres et tapait tous les arrivés du Thalys, ou ce clodo ravagé de crasse qui fait tous les guichets d'information de la gare toute la journée avec son cadie et engueule les touristes qui viennent eux vraiment poser une question.
  • Les gamines pickpockets roumaines qui prennent bien soin de rester sur le trottoir devant la gare et ne pas dépasser les arches de l'entrée. Elles trimbalent des fausses pétitions qu'elles remplissent elles-mêmes puis se jettent sur les touristes asiatiques de préférence ou anglo-saxons sinon. Si un sac à main ou une poche de vêtement est ouverte, deux autres arrivent par l'arrière-gauche et l'arrière-droite. En cinq secondes, le vol est commis. Cela a failli arriver devant moi mais heureusement cette mère de famille chinoise et son mari avaient du être brieffés ; ils ont hurlé immédiatement et ont jeté, je dis bien littéralement jeté la gamine qui les coinçait à l'entrée de la gare. Du coup elle en a passé les arches d'entrée et les types de la sécurité SNCF se sont précipités. Alarme en roumain et en une seconde, il n'y avait plus personne ni dans ni devant la gare. Une minute plus tard le manège reprenait. Je les ai vus, pendant une pause cigarette de quelques minutes, tenter de voler environ une douzaine de personnes.
  • Bon y'a aussi des pickpockets dans la gare elle-même, une jeune touriste australienne venait de se faire piquer son téléphone dans sa poche deux secondes avant mon arrivée.
  • Chiottes payantes (70 centimes !!!) au sous-sol. Rappelez-vous, l'escalator est souvent en rade, le bonheur.
  • Des files d'attente incroyables pour acheter des tickets de métro. En gros, il y TROIS machines vendeuses de tickets de métro pour la gare d'arrivée du Thalys et de l'Eurostar. Non mais bravo Paris quoi...
  • Devant la gare, pendant que vous cherchez désespérement un taxi et que vous ne comprenez pas comment c'est organisé (il n'y a aucune organisation mais comment pourriez-vous le savoir, vous êtes touriste hein...), une dizaine de personnes va venir vous taper une clope, un euro, un vous-ne-comprenez-pas-quoi. Du délire.
  • J'oubliais évidemment de mentionner que tout le personnel néerlandais et belge du Thalys est délicieux, souriant et serviable. Le chef du train 9316 parti d'Amsterdam le 15/6/2013 à 07h19 est lui français, et il est juste odieux. Normal, bienvenue en France.

La Gare du Nord à Paris, c'est une honte. Remarquez, on a déjà de quoi être fiers avec l'aéroport Charles de Gaulle, hein. Mais merde, cela me remue les tripes de voir que nous accueillons les touristes de telle manière. Voilà, c'était mon petit coup de gueule du dimanche matin, vous pouvez retourner préparer votre barbecue.